Chats sauvages,

Rejoin nous dans cette aventure déssinée de sange et d'amour sur des terres magnifiques.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur La guerre des Tribus !

Partagez | 
 

 Une rencontre inquiétante [PV Azur et Feu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pelage de Noisette
Tribus de la Foudre
Tribus de la Foudre
avatar

Clan : Foudre
Sexe du chat : Male
Âge du chat : 5 printemps
Rang : Guerrier
Messages : 32

Feuille du Guerrier
Expériences:
41/100  (41/100)

MessageSujet: Une rencontre inquiétante [PV Azur et Feu]   Dim 9 Mai - 9:51

La faible lueur matinale passait entre les branchages de la tanière des guerriers et illuminait de sa lumière dorée le gite dans le quel dormait un chat au pelage roux flamboyant. Le félin ouvrit les yeux et s'aperçut qu'il était déjà tard. Il s'étira et sortit de la tanière en chancelant. Il huma l'air frais de cette journée qui promettait d'être magnifique. De petits nuages blancs traversaient le ciel comme des moutons dans un pré. La brise fraiche faisait frétiller les brin d'herbe. Toute la Tribu était déjà active. Les apprentis se préparaient a rejoindre leur mentor pour les entrainements. Quelques guerriers mangeaient à l'ombre d'un bosquet et d'autres partaient pour la chasse.
Bonjour Pelage de Noisette, lança une guerrière près de lui.
Pelage de Noisette la salua d'un signe de tête et se dirigea vers la pile de gibier. Il se prit un mulot bien dodu et s'éloigna pour le manger. Après s'être régalé de se repas délectable il se leva et s'ébourra pour faire tomber la poussière accrochée a son pelage chatoyant. Il fit rapidement sa toilette et trottina jusqu'au tunnel d'ajoncs. Il se coula entre les branchages et regarda de tous les cotés. Il se dirigea vers la forêt hurlante. Le gibier doit être abondant la bas, pensa Pelage de Noisette. Il détala comme un lapin, slalomant entre les chênes et les marronniers. Le vent s'engouffrait dans son pelage, faisant doubler de volume sa fourrure. Des mésanges perchées sur les cimes des arbres chantaient de bonheur. Il entendait de temps en temps une souris qui fouinait dans les herbes grasses. Heureux, Pelage de Noisette courrait de plus belle, faisant voltiger la terre autour de lui. Il s'arrêta enfin, épuisé par sa course folle, a un cours d'eau. L'eau glacée avait l'air d'une plaque d'argent. Pelage de Noisette en profita pour se désaltérer. Il resta un moment au bord de l'eau, à regarder les petits poissons qui frétillaient gaiment sous la surface aqueuse. Par moment il tendait la patte pour en attraper un, mais la pêche n'étant pas son point fort il se lassa vite. Il reprit son chemin en écoutant les bruits enivrants de la forêt qu'il connaissait presque par coeur.
Arrivé à destination il se mit enfin à chasser. Les sous bois paressaient inquiétants car avec tous les arbres qui poussaient la lumière avait du mal à pénétrer et la forêt demeurait souvent assez sombre. Pelage de Noisette frissonna. Il n'était jamais rassuré de venir ici même si il savait qu'il ne lui arriverait rien. Les anciens racontaient beaucoup d'histoires aux chatons à propos de cette partie de la forêt mais le félin roux ne croyait pas à toutes ses bagatelles. Il se mit en position de chasse et attendit. Au loin il entendait des hululements. Il y a des chouettes dans le secteur, se dit le chat. Un buisson bougea à coté de lui. Aux aguets, Pelage de Noisette attendit que la bestiole sorte. Un campagnol montra le bout de son nez. Le chat roux lui fondit dessus tel un aigle et l'acheva d'un coup de crocs. Il enterra ensuite sa prise au pied d'un vieil arbre et continua sur sa lancée. Il attrapa en tout deux campagnols et un lièvre. Je vais arrêter, je ne pourrais pas tout porter sinon, pensa le jeune guerrier. Il déterra ses prises et rebroussa chemin. Un bruit plus fort que celui d'un rongeur lui parvint aux oreilles. Le poil hérissé et les griffes sorties il hurla :
Qui est la ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile d'Azur
fonda' ~ Chef
fonda' ~ Chef
avatar

Clan : Ouragan
Sexe du chat : Mâle
Âge du chat : 5 printemps
Rang : Meneur
Messages : 350

Feuille du Guerrier
Expériences:
51/100  (51/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inquiétante [PV Azur et Feu]   Dim 9 Mai - 21:50

Etoile d'Azur s'était levé tôt se matin, il n'arrivait pas à fermer l'oeil depuis pas mal de temps. Pour la première fois de sa vie il était devenu père, il en était même fière. Quatre petites boules de poils chacune de différentes couleurs. Il étaient magnifique. En même temps chaque parent pensait avoir les plus beaux chatons. Mais il arrivait pas à fermer l'oeil car il était trop excité de les voir, seulement la nuit et même le jour, sa place n'était pas, ou rarement, à la pouponnière, mais sur les territoires ou bien dans sa propre tanière. C'était le triste devoirs d'un meneur de tribu. Mais il ne s'en plaignait pas trop. Après tout il était là pour les siens et non pour quatre chatons, de plus il était heureux que sa tribu lui fasse confiance.
Le matou bicolore se leva de son tas de feuille morte et s'étira tous ses muscles engourdit avant de passer son feuillage de chêne devant sa tanière. Il regarda le campement sombrer dans le sommeil avant de se diriger vers le tas de gibier. Son ventre ne criait pas famine, s'était rare, mais son goût à l'intérieur de sa gueule était très désagréable et il voulait se mettre quelque chose sous la dent. Il prit un petit mulot frêle entre ses crocs et alla le déguster un peu plus loin sous un jeune bouleau. Pendant son repas, pour passer le temps, il regarda le mouvement de la tribu. Le tas de gibier était assez élevé, le campement allait pour le mieux, les guerriers faisaient bien leur travail, les reines étaient proche des chatons, la guérisseuse ne manquait de rien et les anciens étaient bien traité. On ne pouvait rien demander de plus. Tout allait au mieux.
Lorsque sa souris fut fini il se leva et regarda la lune encore éclatante de sa lumière blanchâtre. Etoile d'Azur trottina jusqu'à la pouponnière et passa sa tête à l'intérieur. Il y vu ses quatre chatons dormir ensemble cote à coté Leur ventre se levait de temps en temps avant de se baisser à nouveau. Il décida de les laisser tranquille et s'engouffra donc dans le passage d'ajonc avant de rejoindre le chemin qui menait aux territoires libres. L'air était frais et le vent s'engouffra dans ses poils longs taché de noir. Ses pattes caressait le sol doux et dure.
Un petit écureuil rejoignit au grand galop l'arbre le plus proche pour se mettre a l'abri du prédateur et laissa tomber derrière lui une noisette. Le félin continua sa route tranquillement entre les fougère, les cailloux, la poussière, la terre, l'herbe. Il avait parcourut beaucoup de chemin. En ce moment le matou était souvent seul, laissant les autres partir en patrouilles, et lui prenait sa route, tout seul, comme un solitaire. Cela arrivait souvent chez lui même s'il préférait être avec de la compagnie. Pour ne pas perdre son temps il décida de faire quelques petites chasse ainsi il rapportera de la nourriture à sa tribu. Alors qu'il pensait nourriture il sentit nourriture. Le vent lui indiqua qu'une proie de gabarit petit était en train de grignoter des petites graines non loin de là. Il l'entendit planter ses dents dans les graines qui semblaient délicieuse pour ce petit rongeur, à l'intérieur de sa bouche la graine se cassait par milliers avant d'être engloutis par l'animal qui recommença ce travail avec une nouvelle graine. Il allait manger pour la dernière fois de sa vie, c'était la triste loi de la nature et rien ne pouvait y faire. Etoile d'Azur s'accroupit sur ses pattes, griffes sorti. Il était toute ouïe, sa vue lui permettait de reconnaitre un petit lièvre, sa queue qui bougeait de temps en temps. Le regard du prédateur était fixe et rien ne le perturbait, même pas les bruit aux alentours, ils avaient disparut. Les moustaches du rongeur gigotèrent un moment, puis s'arrêtèrent. Il leva ses oreilles, regarda partout, mais ne vit pas son meurtrier et continua donc son repas. Le meneur de l'Ouragan sentait son odeur fraiche et chaude, elle lui donnait l'eau à la bouche. Il attendit le bon moment avant de s'élancer. Lorsque la proie était sûr qu'elle était en sécurité. Maintenant elle l'était après avoir mit une nouvelle graine sous ses dents. Le vent ne le trahirais pas, sauf s'il changeais brusquement de direction, mais il en aurait bientôt fini. Cette fois il pouvait y aller. Le chat bicolore posa sa première patte devant lui avec beaucoup de douceur, aucun bruit ne le trahissait, c'était un expert. Son regard toujours porté sur le lièvre n'avait pas bouger. Des yeux verts fixait la proie qui se croyait en sécurité, grave erreur pour celle-ci. Mais c'était ainsi. Etoile d'Azur continua à avancer avec souplesse, se faufilant jusqu'à son gibier. Maintenant il ne restait que quelques queue de renard à parcourir. Mais le terrain était très ouvert et le lièvre risquait de le voir. Il s'arrêta donc et vérifia qu'il était toujours occupé. Il fois qu'il eu analysé la situation ses postérieurs le propulsèrent avec une grande puissance et la course commença. Il était très rapide, son ventre touchait le sol et en quelques seconde il avait planter ses terribles croc dans la nuque fraiche de l'animal. Il poussa son dernier cri avant de tomber dans le noir le plus total. Tout cela s'était très vite déroulé. Sans attendre Etoile d'Azur creusa un trou et y enterra sa proie qu'il viendrait chercher en rentrant au campement.

Il reparti alors, toujours tout droit. En chemin il fit plusieurs cueillette, deux musaraigne, un oiseau et un écureuil. Maintenant il était à la frontière de la forêt hurlante. Une forêt très apprécier mais dangereuse, des loups pouvaient rôder dans les parages, ainsi que d'autre prédateur. Mais Etoile d'Azur avait de l'expérience et s'avait se mettre en sécurité. De plus les arbres le protégeait contre les canidés. Il s'engagea donc dans la forêt sans bruit, il écoutait la forêt, le vent et sentait les différents parfums de ce lieu. Aucun vent ne pouvait le trahir ou bien le piéger, ce qui était déjà arrivé il n'y avait pas si longtemps que cela. Les arbres étaient beaux et laissaient filtrer la lumière des rayon du soleil. Certains coins regorgeaient de lumière alors que d'autre était dans l'ombre et le noir le plus total. Il regarda partout sur ses coté et monta sur un arbre mort pour mieux vérifier les alentours. Il monta avec facilité, un seul bon en fait. L'arbre montait un peu, s'était une pente douce, et il décida de la monter un peu pour être plus haut. Il aperçut un chat roux marcher tranquillement dans cette forêt. Il s'avait qu'il n'était pas de sa tribu, sinon il l'aurait reconnu, mais il ne le sentait pas et ne savait pas d'où il venait. Lorsque celui-ci passa sous l'arbre mort Etoile d'Azur saut derrière lui sans discrétion. Le chat roux l'ayant entendu cria qui était là. Il s'approcha alors de celui-ci sans menace et le regarda dans les yeux avant de prendre la parole. Grâce au réunion entre les tribu à la pierre de lune, le chat savait qu'il s'agissait de Etoile d'Azur, il n'avait donc pas besoin de se présenter, par contre lui ne le connaissait pas. C'était un chat de la Foudre, il n'avaient rien contre ce clan, pour le moment,....

"- Tu es qui ?"

Dit-il simplement et restant sur ses gardes.

_________________
† Etoile d'Azur

Quelques fois il faut savoir risquer sa vie pour sauver celle des autres......


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chats-sauvages.forumactif.com
Pelage de Noisette
Tribus de la Foudre
Tribus de la Foudre
avatar

Clan : Foudre
Sexe du chat : Male
Âge du chat : 5 printemps
Rang : Guerrier
Messages : 32

Feuille du Guerrier
Expériences:
41/100  (41/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inquiétante [PV Azur et Feu]   Sam 22 Mai - 13:14

Pelage de Noisette vit sortir des fourrés un grand mâle bicolore. Il reconnut tout de suite l'odeur de la Tribu de l'Ouragan. Il s'aperçut que le matou imposant n'était autre qu'Etoile d'Azur le meneur de cette tribu. Il l'avait déjà vu aux assemblées quand il y allait. Pelage de Noisette savait qu'il ne craignait rien et qu'a moins de provoquer le chat, celui-ci ne l'attaquerait pas. Il se contenta de s'incliner respectueusement devant le chef.
Bonjour, dit-il, je m'appelle Pelage de Noisette, guerrier de la Tribu de la Foudre mais je pense que tu l'avais remarqué. Tu es Etoile d'Azur n'est-ce pas ? Je t'ai déjà vu aux assemblées.
Une brise fraiche souffla, faisant valser les herbes et les feuilles. Le chat roux observait le paysage alentour puis il reporta son regard sur Etoile d'Azur.

(désolé pas d'inspi du tout )= )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile d'Azur
fonda' ~ Chef
fonda' ~ Chef
avatar

Clan : Ouragan
Sexe du chat : Mâle
Âge du chat : 5 printemps
Rang : Meneur
Messages : 350

Feuille du Guerrier
Expériences:
51/100  (51/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inquiétante [PV Azur et Feu]   Sam 22 Mai - 18:51

(c'est pas grave Wink, moi aussi c'est court en plus)

Etoile d'Azur planta ses yeux vert dans les yeux jaune du chat roux. Sa queue fouettait gentiment l'air mais il pourrait devenir méchant s'il le fallait. Il s'inclina avant de se présenter pour montrer son respect envers le chat de la tribu de l'Ouragan. Le bicolore remuait ses moustache sous l'amusement du chat, il était très respectueux et jamais on ne s'était incliné devant lui, il eu un certain mal à l'aise. Avec un petit mouvement de la tête il lui dit de se redresser, il n'avait pas besoin que l'on s'incline pour qu'on lui montre le respect. Mais il aimait bien ce chat, gentil et respectueux c'est les qualité qu'Etoile d'Azur préférait. Le chat à la couleur feu se nommait Pelage de Noisette, il appartenait à la Foudre, mais cela il l'avait déjà remarqué et il ne manqua pas de le dire à son tour. Ensuite il confirma le nom de son ennemis, qui, ici, est inoffensif. Avec une lueur de joie il sourit au félin avant de parler avec un ton digne d'un meneur tout en le mettant en confiance.

"- Oui je suis bien Etoile d'Azur, le meneur de la tribu de l'Ouragan. Je ne t'es jamais vu aux assemblées, mais la prochaine fois je te verrais sûrement. Je suis content de te rencontrer. Sinon tout vas bien ?"

Il se demandait si la tribu de la Foudre avait eu certains problèmes, avec d'autres tribu, ou bien à cause d'une maladie. Peut-être que par prudence le Pelage de Noisette refuserais de lui parler de cela. Tant pis il inventera un autre sujet de conversation, s'il en trouvait un....

_________________
† Etoile d'Azur

Quelques fois il faut savoir risquer sa vie pour sauver celle des autres......


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chats-sauvages.forumactif.com
Pelage de Noisette
Tribus de la Foudre
Tribus de la Foudre
avatar

Clan : Foudre
Sexe du chat : Male
Âge du chat : 5 printemps
Rang : Guerrier
Messages : 32

Feuille du Guerrier
Expériences:
41/100  (41/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inquiétante [PV Azur et Feu]   Sam 29 Mai - 21:50

Le meneur bicolore d'un signe de tête incita Pelage de Noisette à se relever. Son regard reflétait de l'amusement et le guerrier de la Tribu de la Foudre eu une bouffé de honte. Etoile d'Azur n'avait peut être pas l'habitude qu'on s'incline devant lui. Pelage de Noisette se releva donc et s'assit sur l'herbe humide, la queue enroulée autour de son corps. L'imposant matou lui demanda si son Clan allait bien. Une lueur d'incertitude traversa le regard de Pelage de Noisette. Il ne voulait pas dire au chef de la Tribu de l'Ouragan que sa Tribu allait mal sans quoi il essaierait peut être d'attaquer. Le guerrier roux inspira une bouffé d'air frais avant de répondre avec un calme assuré
Ma tribu va très bien. Aucune maladie n'est à déplorer. Ce n'est pas pour te vexer mais tu penses bien que si nous avions eu le moindre problème je ne te l'aurais pas dit. Je suis loyal à ma Tribu !
Essayant de soutenir le regard d'Etoile d'Azur, Pelage de Noisette enchaina :
Bien et si nous parlions d'autre chose ?
Tout en disant cela, Pelage de Noisette espérait que le meneur trouve un sujet de conversation car il ne savait pas du tout de quoi parler. Il repéra une forme confuse derrière Etoile d'Azur. Jetant un coup d'oeil discret il discerna la forme d'un rongeur et à en voir par sa taille ça devait être une musaraigne. D'un signe de la queue il fit comprendre au matou bicolore qu'il allait attraper la proie et une fraction de seconde plus tard, il se mit en position de chasse en prenant soin que la légère brise soit face à lui pour éviter d'être repéré par l'animal. Quand il arriva à proximité il bondit sur la musaraigne et lui brisa la nuque. Puis il ramassa le corps inerte et s'approcha du chef. A ce moment le doute traversa son esprit. Devait-il partager la proie avec Etoile d'Azur ? S'il le faisait est-ce que les membres de sa Tribu repèreraient l'odeur de la Tribu de l'Ouragan et penseraient que Pelage de Noisette les a trahis ?
Secouant la tête pour chasser toutes ses pensées négatives il déposa la proie devant Etoile d'Azur et lui proposa :
On partage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile d'Azur
fonda' ~ Chef
fonda' ~ Chef
avatar

Clan : Ouragan
Sexe du chat : Mâle
Âge du chat : 5 printemps
Rang : Meneur
Messages : 350

Feuille du Guerrier
Expériences:
51/100  (51/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inquiétante [PV Azur et Feu]   Dim 6 Juin - 11:42

Pelage de Noisette ne semblait pas vraiment à l'aise et on aurait dit qu'il était pensif. La présence d'Etoile d'Azur l'embêtait-il ? Il n'en savait rien. Lorsqu'il lui dit de se relever le félin roux s'assit et une lueur passa dans son regard. Il n'arriva pas à l'identifier. Un silence se fut après que le chef de l'Ouragan eu poser la question, mais après quelques instant Pelage de Noisette le brisa enfin. D'après lui son clan allait bien et de toute façon s'il allait mal il ne le lui dirait pas. Ce que tout bon guerrier ferait, cela ne le regardais pas et qui disait que le matou bicolore n'avait pas une idée derrière la tête ? Il avait très envie de parler d'autre chose, ce qui était compréhensible, après tout ce guerrier loyal ne voulais pas donner d'information importante sur son clan. Le chat roux aperçut un rongeur derrière le chat de l'Ouragan et il l'attrapa sans problème. Après quoi il demanda s'il en voulait un peu.

"- Non merci, je n'es pas faim".

Il soupira un peu avant de continuer tout en regardant son interlocuteur.

"- Je comprend que cette question te mettes dans l'embarras. En faite je te demandais cela car nous avons eu des problèmes. Etoile Sanguinolente m'as déjà attaqué et risque d'attaquer d'autres chats de mon clan. Bien sûr je met toutes les mesures possible et rien d'autre ne nous ait arrivé. Je voulais savoir si vous avez vous aussi été attaqué mais apparemment non. Tu es un bon guerrier !"

Etoile d'Azur regarda le chat, le compliment qu'il lui avait fait venait du coeur, mais li ne trouva rien pour changer de conversation....

_________________
† Etoile d'Azur

Quelques fois il faut savoir risquer sa vie pour sauver celle des autres......


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chats-sauvages.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre inquiétante [PV Azur et Feu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre inquiétante [PV Azur et Feu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» perte de poids inquiétante
» Disparition inquiétante d'un jeune couple de Français en Bolivie
» Blessure inquiétante
» Toux inquiétante
» Courbe de poids inquiétante chez une femelle pleine...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chats sauvages, :: Terres des Milieux :: La Forêt Hurlante-
Sauter vers: